Marie des grèves ....

Pour une petite douce qui souffre


Tu es là….

Comme la porte ouverte sur les champs

Comme le sentier ouvert sur les bois

Comme la fenêtre ouverte sur la mer

 

Tu es là….

Comme l’oiseau envolé du nid

Comme la fleur éclose sur le talus

Comme la vague ondulante de l’océan

 

Tu es là…..

Comme l’hirondelle à tire d’aile

Comme le rire de l’enfant devant Guignol

Comme la plume légère du poète

 

Tu es là……

Comme les gouttes salées des larmes

Comme la peur de la bête immonde

Comme le cauchemar de tes nuits sans sommeil

 

Tu es là …..

Comme un ciel bleu traversé de blanc

Comme un soleil rouge jaune rose écartelé


Tu es là

Toute entière et en morceaux

Mais vivante …..

 

ANNA

 




31/05/2008
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres