Marie des grèves ....

loi sur la pénalisation de l'inceste ...lettre aux députés communistes ...

Chers camarades,

 

 

 

 

Je suis membre du PCF et secrétaire de la section Sud Manche, du département de la Manche, membre du bureau départemental.

Je suis maman d’une victime d’inceste, sœur d’une victime d’inceste, tante de victimes d’inceste et fille d’un monstre ! ….

 En septembre 2005, ma sœur ( 55 ans à cette date) nous révélait qu’elle avait subi l’inceste de la part de notre père de l’âge de 13 à 18 ans  …. Dans les jours suivants, nous découvrions qu’il avait agressé 4 de ses petites filles … dont ma fille Sophie …

Sophie , née en octobre 1978, a été agressée de l’âge de 3 à 10 ans …. Suivie par moult thérapeutes à partir de son âge de 10 ans, sans discontinuer , elle a tenté plusieurs fois de mettre fin à ses jours , sans jamais lâcher un mot des violences infligées par son grand-père !

Jusqu’à ce jour de septembre 2005, où en présence de mon fils, je l’informais de la révélation de ma sœur après que ses cousines aient, à leur tour ,levé le « secret » …

«Je ne suis pas folle, je ne suis pas malade, c’était lui …. Il me disait «  suce c’est comme une glace ! »

 

Plainte, enquête, incarcération, mort en prison juste avant la fin de l’enquête….

 

Ce monsieur bien sous tout rapport, professeur émérite, officier des Palmes académiques, écrivain à ses heures, catholique pratiquant, donateur aux œuvres ( pour enfants !) ….. côté pile !

Pervers , manipulateur, égocentrique, narcissique , monstre, violeur, salopard…. Côté face !

 

Ce monsieur , c’était mon père !

 

Alors , chers amis, chers camarades, est-ce que vous pouvez m’expliquer pourquoi la « Gauche » s’abstient de voter cette loi ?

Je reste sidérée de cette attitude …

 

Je suis membre de l’association AIVI – Association Internationale des Victimes de l’Inceste – je vous joins le texte des vœux de sa présidente, Isabelle Aubry , sur le site , que je vous invite vivement à consulter pour mesurer la détresse, les souffrances, les traumatismes des victimes et de leurs proches.

 

Ce texte de loi sera donc représenté en 2ème lecture devant l’Assemblée le 28 janvier prochain et j’ose espérer que vous serez dans l’hémicycle ….

L’inceste …. On peut y survivre, on n’en guérit jamais …. Victimes et proches sont à jamais détruits, broyés, meurtris ….

 

Je vous prie de croire, chers amis, chers camarades , en mes fraternelles salutations.

 

Anne-Marie LEMOIGNE-BLIMER

 

 

AIVI       http://aivi.org

 

 

 

 

Je suis très heureuse de vous annoncer qu'un an, jour pour jour, après la sortie du rapport de la députée de l'Yonne Marie-Louise Fort, la loi qu'elle a fait voter en première lecture à l'assemblée nationale, va enfin être présentée en deuxième lecture. Après un passage éclair au Sénat, l'abstention de la gauche, cette loi visant à insérer le mot inceste dans le code pénal, à supprimer la notion de consentement de l'enfant, à organiser une prise en charge des victimes... va enfin voir le jour. Même si elle ne répond pas à 100% à nos attentes, c'est un premier pas vers la reconnaissance et donc la prise en considération de ce crime, véritable fléau de santé publique qui touche 2 millions de français (sondage IPSOS pour AIVI et AXA Atout Coeur 28 janvier 2009).

Nous serons dans l'hémicycle encore une fois le 28 janvier 2010. Espérons que les hommes y seront aussi pour représenter leurs électeurs car tout le monde a tendance à oublier, nos législateurs en premier, que les hommes sont tout autant victimes que les femmes. Différence ? Ils n'en parlent pas. 95% de femmes députées pour voter la loi en première lecture, voilà qui donne à réfléchir.

Voilà pourquoi, une fois encore, AIVI appelle tout ses membres à se mobiliser en écrivant à leurs député que le 28 janvier 2010 à 21 h 30, ils sont attendus pour voter, hommes et femmes. Comme vous savez si bien le faire, écrivez en nombre, sollicitez vos amis, famille, relations, c'est important. Les hommes victimes sont aussi des nos enfants qui ont besoin d'aide. Soyons efficaces ! AIVI vous propose ces quelques lignes, à vous de les personnaliser. Ensemble nous y arriverons. Isabelle Aubry, Présidente d'AIVI.

Madame la Députée, Monsieur le Député,

 

Le 28 janvier 2010 à la séance de 21 h 30, la loi Fort sur l'inceste sera soumise au vote. Elle concerne tout autant les hommes que les femmes victimes de ce fléau de santé publique qui touche 2 millions de français (sondage IPSOS pour AIVI et AXA Atout Coeur 28 janvier 2009).

 

En première lecture, 95% des députés dans l'hémicycle étaient des femmes. Compte tenu de leur représentation à l'Assemblée, nous aurions souhaité que ce sujet intéresse bien plus nos représentants. C'est pourquoi, à l'aube des élections régionales, je vous demande d'être présent en ce jour important pour des millions de français et de voter pour représenter les intérêts des enfants en souffrance, futurs citoyens de notre pays. Pays malheureusement très en retard dans la prise en charge de l'inceste tant sur le plan judiciaire que médico-social.

 

Je vous écris en tant que..........................et électrice, électeur, c'est pourquoi je suis comme bon nombre de français, sensible à cette question qui ne doit pas être sous estimée car encore taboue.

 

Veuillez agréer.....

 

 



05/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres