Marie des grèves ....

23 février 2010

Et toujours cette envahissante tristesse , que rien ne semble pouvoir enrayer ... Survivre, ce n'est pas vivre ... Cassé .... un ressort s'est cassé , à jamais ! je ne crois pas que je ne retrouverai jamais la joie de vivre ... Espérer à la sérénité, oui, peut-être... c'est ainsi que j'entrevois l'avenir .

A cause de lui .... de cette famille toxique .... en avoir compris le fonctionnement, les rouages ne m'apporte même pas l'apaisement tant espéré ! La manipulation permanente, l'enfermement total, le faux-semblant , le mensonge, le non-dit, l'humiliation, l'emprise, la perversion ....

L'absence d'amour ... d'affection ... d'empathie .... juste le matériel , surtout la nourriture ! comme si "donner à manger" pouvait suffir à construire une vie... c'était le rôle de notre mère .... nourricière !

   Le contrôle des notes, la vérification des tenues, des fréquentations ( si peu nombreuses) , le donneur d'ordres .... c'était le rôle du père ... fouettard !

Et obtempérer .... la question ne se posait même pas de discuter les ordres ... tant la peur était prégnante .... aujourd'hui, je peux dire "peur" ... mais dans cette enfance, ce sentiment était tellement naturel , que je ne savais pas l'analyser comme de la peur ! on se devait d'obéir, de ne pas contrarier le seigneur et maître .... j'ai parfois essayé de biaiser , de "fuir", de contourner l'obstacle sans succès ... c'est ainsi que je me suis construite dans un mensonge permanent !

Comment admettre l'inadmissible ? Comment accepter l'inacceptable ?

C'est IMPOSSIBLE .....

 

 



23/02/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres