Marie des grèves ....

A l'ami ...

Un bruissement d’ailes a fait trembler l’étoile

Au petit matin de cette nuit sans fin

L’aube, qui s’annonce, lève ses voiles

Tiens, est-ce déjà demain ?

 

Une caresse de jour a fait s’azurer le ciel

Et furtivement, s’envoler mes peurs

L’infini, qui s’étire, réveille le rebelle

Tiens, tu bats, mon cœur ?

 

Un frôlement de joues fait frissonner mon rêve

Si doux, comme le sourire de l’enfance

L’espoir, qui s’illumine, dessine la trêve

Ma petite fille, pure innocence !

 

Un grand feu de bois réchauffe mes frissons

Laisser les comment et puis les pourquoi

Repérer, au loin , un nouvel horizon

Le suivre , à chaque pas…..

 

Un murmure d’amitié m’entoure d’une ronde

Arc en ciel de toutes les couleurs

Debout, nous referons le monde

Libres de toute peur ……

 

 



18/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres