Marie des grèves ....

Grève dans la grande distribution

Commerce. Les salaires de la colère

Grève dans la grande distribution : le patronat doit passer à la caisse

caddyAssurément, c’est un évènement : pour la première fois, les salariés de la grande distribution étaient appelés par leurs syndicats CGT, CFDT et FO à une grève nationale pour dénoncer les conditions de travail et les bas salaires… et ce mouvement a été largement suivi, notamment dans les hypermarchés. La sympathie manifestée par les clients n’a pu être passée sous silence : télés régionales et radios s’en sont fait largement l’écho.

Témoignage entendu sur une radio nationale : une caissière qui, après 11 ans d’ancienneté, gagne 900 € / mois ; mère célibataire, elle est contrainte de se faire nourrir par sa mère à partir du 15 du mois…

Dans ce secteur où le temps partiel imposé est la règle, où 1/3 des salariées sont des caissières, le slogan « travailler plus pour gagner plus » du « Président du pouvoir d’achat » est ressenti comme une offense et la remise en cause des repos dominicaux est jugée insupportable…

Nous l’avons écrit lors des travaux préparatoires à notre congrès, les salariés de la grande distribution sont partie intégrante de la classe ouvrière… En même temps, nous avions à l’esprit l’immense chemin qui reste à parcourir dans un secteur où le syndicalisme à toujours eu tendance à s’égarer sur les chemins du réformisme : serions-nous en train d’assister à un premier pas vers la conscience de classe ?

Et si le « glissement à droite » de la société n’était qu’une vaste fumisterie ???

A voir également : http://www.cgt.fr/internet/ 



02/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres